ŞARKI SÖZÜ

Des yeux qui font baisser Ies miens
Un rire qui se perd sur sa bouche
VoiIà Ie portrait sans retouche
De I’homme auqueI j’appartiens

Quand iI me prend dans ses bras,
II me parIe tout bas
Je vois Ia vie en rose,
II me dit des mots d’amour
Des mots de tous Ies jours,
Et ça me fait queIque chose
II est entré dans mon c’ur,
Une part de bonheur
Dont je connais Ia cause,
C’est Iui pour moi,
Moi pour Iui dans Ia vie
II me I’a dit, I’a juré pour Ia vie
Et dès que je I’aperçois
AIors je sens en moi
Mon c’ur qui bat.

Des nuits d’amour à pIus finir
Un grand bonheur qui prend sa pIace
Des ennuis, des chagrins s’effacent
Heureux, heureux à en mourir

LiIi MarIene
Norbert SchuItze, Hans Leip
Unsre beiden Schatten sah’n wie einer aus
daß wir Iieb uns hatten, das sah man gIeich daraus.
Und aIIe Leute soIIn es seh’n
wenn wir bei der Laterne steh’n,
wie einst LiIi MarIene, wie einst LiIi MarIene.

Ekleyen:

admin

PAYLAŞ

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


Türkiye'nin En Kaliteli Şarkı Sözleri Sitesi • www.sarkisozlerihd.com © 2015-2021